Se connecter
Son Histoire

Son Histoire


HOCKEY SUR GLACE

 

--------------------------------------

 

L’INCROYABLE HISTOIRE

DES CLUBS FRANÇAIS

 

(Texte de Tristan ALRIC)

 informations des journaux Compiégnois et des résultats sportifs de le FFSG

 

                                                    Afficher l'image d'origine       

                                                           

COMPIEGNE

 

On ne peut pas commencer le récit de l’histoire du club de Compiègne sans évoquer brièvement l’environnement particulier dans lequel se trouve cette ville du département de l’Oise  située 88 kilomètres au nord de Paris et presque à la même distance d’Amiens.

 

 

Afficher l'image d'origine

 

En effet, la célèbre forêt de Compiègne est le troisième plus grand massif forestier de France par sa taille. Il est riche autant en production de bois qu'en gibier. .

Cette relique, assez inattendue, nous permet de faire ainsi la transition avec l’histoire du club de hockey sur glace de Compiègne qui ne débutera évidemment que beaucoup plus tard. En effet, il faut remonter jusqu’au vingtième siècle, exactement le 20 décembre 1969, soit moins de deux ans après les Jeux olympiques d’hiver de Grenoble. Cette patinoire artificielle, dont la piste était de petite taille (40 X 20), se trouvait en ville, à l’extrémité de la rue Saint-Joseph, près du Cimetière du Sud, au cœur du quartier de la Victoire.

 

 

Dès que les portes de l’établissement s’ouvrirent les premières séances publiques connurent un grand succès populaire. Les sportifs ne furent pas les derniers à venir s’amuser entre copains et un premier club se créa sous l’appellation Club Compiégnois de Patinage et Hockey (CCP) Malheureusement le propriétaire de la piste de glace fut contraint de se mettre en liquidation judiciaire et l’établissement ferma ses portes.

Pendant les années 1978 et 1979 «la section de hockey sur glace s’est arrêté complètement.

C’est ainsi qu’en 1980, le conseil municipal de Compiègne décida de rouvrir la patinoire

Malheureusement, pour des raisons économiques, la glace sera remplacée par une piste synthétique, autrement dit en plastique 

Quant à la section de hockey, elle a repris vie avec cette piste synthétique, ce fut une période intermédiaire assez contraignante dans l’histoire du club de hockey de Compiègne

Pendant ce temps, au cours de l’année 1987, la municipalité de Compiègne changea de tête puisque c’est Philippe Marini qui devint le nouveau maire.

Suite à cette élection, le club de hockey de Compiègne allait tourner un nouveau chapitre important de son histoire. Pendant cette période mémorable, le président de la section de hockey sur glace fut René Duvernois avant que Claude Perdrix ne prenne le relais de son collègue à partir de 1986.

René DUVERNOIS

Il fallait absolument doter Compiègne est dotée  d’une véritable piste en glace, Effectivement, le 3 novembre 1988, une nouvelle patinoire, avec cette fois une piste en glace et aux dimensions règlementaires (56 X 26), fut inaugurée

 

 

L’ouverture de la nouvelle patinoire en glace donna de nouvelles perspectives pour le hockey à Compiègne. On assista alors à un réel engouement des jeunes pour ce sport d’équipe. C’est ainsi en quelques années, de 37 licenciés de l’ancienne patinoire, le nombre passa à 217 en 2008

Dès l’ouverture de la patinoire de Mercières, le Président Claude Perdrix commença à mettre en place la structure qui permettra de préparer la scission avec le Club Compiégnois de Patinage. Ses objectifs étaient clairs : former un groupe de dirigeants et d’entraineurs  compétents et stables afin que la section de hockey sur glace progresse et parvienne à s’émanciper.

 

 

C’est ainsi qu’après vingt ans de vie commune la séparation de la section de hockey et Patinage se produisit en 1991 avec la création officielle du Hockey Club Compiégnois, le 25 décembre 1991,

 

Lors de la création du Hockey Club Compiégnois (HCC) de nouveaux objectifs furent fixés,par le président Claude Perdrix à savoir une équipe dirigeante stable, un encadrement compétant Franck Perdrix fils du président, une rigueur financière et des buts sportifs ambitieux mais raisonnables.

      

Gardien à BREST - NANTES D1                                                  Franck PERDRIX

Sur le plan sportif les premières saisons ont été particulièrement difficiles surtout pour les petites catégories opposées à des clubs aguerris et de très haut niveau

Mais très rapidement la progression fut sensible dans toutes les catégories. Les premiers résultats sportifs, notamment ceux de l’équipe sénior, engagée dès 1993 en Division 3, furent très encourageants pour l’avenir car cette jeune formation ne comptait pas moins de dix sept juniors dans ses rangs.

 

On notera que pour suivre la mode qui se généralisait à ce moment-là dans le hockey sur glace français et pour se donner une identité propre les Lions

Ce choix faisait référence aux armoiries de la ville de Compiègne sur lesquelles se trouve la silhouette d’un lion vu de profil portant une couronne en or et ayant sur son pelage de nombreuses fleurs de lys également dorées.

 

 Il est important de préciser qu’après avoir pris son indépendance, le HCC devint pendant une longue période de vingt ans (de 1988 à 2009) un club avant tout formateur puisque ces jeunes espoirs les plus talentueux vont le quitter ensuite pour s’en aller jouer dans d’autres clubs possédant un niveau de jeu plus élevé.

 

Il faut citer en particulier dix hockeyeurs compiégnois qui ont effectué ensuite une très belle carrière : Sébastien Aris (Amiens et Montpellier D1), Nicolas Drewniak (Amiens, Dijon élite), Alexandre Magnien (Montpellier D1), Augustin Gillardin (Nice D1), Dimitri Bogus (Canada, Cergy D1), Jérôme Gambier (Grenoble sport-études), Fabien Kazarine (Amiens élite), Gauthier Gibert (Amiens, Angers élite), Louis Olive (Amiens), Thomas Tellier (Amiens junior).

 

La formation d’arbitres, avec Adrien Ernecq, officiant en 2018 en Ligue Magnus le plus haut niveau Français

 

Mais revenons à l’année 1993, soit deux ans après la création du HCC, plusieurs événements se produisirent.

 

Création du Comité Départemental de Hockey sur Glace de l’Oise, bien qu’étant le seul club dans le Département, dans le but de recevoir les subventions du CNDS et du Département dont Claude Perdrix cumulera la Présidence avec le HCC

 

Puis la création de la Ligue de Picardie de Hockey sur glace  avec le Club Amiénois dont Claude Perdrix  présidera jusqu’an 2016

 

C’est ainsi que dans le cadre du développement du hockey à Compiègne le club et la FFSG organisèrent en commun une rencontre internationale seniors France B contre Angleterre.

 

 

 

La mise en place du hockey féminin à Compiègne une première dans les hauts de France. Une équipe d'une quinzaine de jeunes filles se forma

Ces « Lionnes » disputeront de nombreux matches amicaux sur la région parisienne contre des clubs comme Saint-Ouen, Cergy-Pontoise, Argenteuil ou Dammarie-les-Lys. Malheureusement, l'équipe féminine arrêtera ses activités deux ans plus tard seulement.

 

 

Autre nouveauté, le gérant d’une société représentant la marque de vêtements Newman, devint un sponsor très entreprenant puisqu’il étoffa considérablement la garde-robe du club de Compiègne en offrant pas moins de 300 nouveaux maillots et des bas portant le nom de cette entreprise.

 

 

 

Mais pour l’heure, lors de la saison 1993-1994, le club de Compiègne présenta donc une équipe senior dans le championnat de France de la Division 3

.

 

Dans la poule nord, les Lions de l’Oise terminèrent en quatrième position derrière les équipes réserves de Reims et d’Amiens ainsi que Troyes.

La proximité de ces deux villes distantes de 86 kilomètres, et la différence de niveau des deux clubs, pouvait permettre une synergie bénéfique aux deux parties.

Cette année-là Compiègne devint donc en quelque sorte le club « réserve » de celui d’Amiens.

Le résultat de cette entente cordiale ne se fit pas attendre puisque ses effets furent visibles dès la saison 1995-1996.

95/97

L’équipe est composée de 85% de joueurs de Compiègne.

 

Concernant l’équipe fanion de Compiègne, autrement dit celle des seniors, elle termina également en tête du championnat de la ligue nord devant Wasquehal et Châlons-en-Champagne, miens, Dunkerque, Qualifiés pour la poule nationale, les Lions de Compiègne terminèrent cette fois en deuxième position juste derrière Evry et devant  Cergy-Pontoise.

Le club de Compiègne accèdera à la Division 2

Les acteurs de cette performance sportive étaient les suivants :

1er rang Stéphane Malpart - - Sylvain Beaulne - Olivier Hayard - Antoine Paulin Olivier Moko - Yannick Moko - Fréderic Lasseron – Abdelali Riassi

2em rang Jerry Pichot - Daniel Foucher - Jean Paul Farcy (joueur Entraineur) – Olivier Lasseron - Emmanuel Hordequin - Pascal Boquet – Tomy Levasseur - Stéphane Laboucherie - Fréderic Thelu - Eric Schnakenbourg - Franck Perdrix - Christophe Carpentier - François Richer .

 

D’autant que parmi les Lions évoluait un autre amiénois célèbre et talentueux, un certain Pierre Pousse (futur entraîneur national adjoint) sans parler que le nouveau duo compiégnois formé par Jean-Paul Farcy et Christophe Ribanelli faisait des étincelles sur la glace.

Pierre POUSSE - Entraineur Adjoint de l' Equipe de FRANCE

 

Du coup, les petits ont suivi l’exemple des grands notamment les poussins qui terminèrent en tête du championnat régional et qui ont réussi à battre par exemple la prestigieuse équipe d’Amiens. »

 

La promotion en Division 2 fut évidemment un événement Historique marquant dans l’histoire du club de Compiègne.,

Seul club français accédant a ce niveau en moins de cinq ans d’existence

On notera que l’équipe cadets termina de son côté en première position de la poule excellence devant la réserve d’Amiens et les moustiques terminèrent également en tête de leur championnat.

 

Ce bon résultat d’ensemble ne pouvait que satisfaire les dirigeants et notamment le président du HCC dont le but était de former avant tout une relève quitte à ce que les jeunes espoirs de Compiègne s’envolent ensuite vers d’autres clubs plus attractifs

Pendant quatre années de suite la sélection Minime de Picardie « Compiègne / Amiens) a été sacrée Championne de France des  Inter départementaux sous la direction de Franck Perdrix l’entraineur du HCC

Champion de France des Interdépartementaux

Compiègne / Amiens

BAUDEAU Benjamins -  MARIE ANNE Romuald  -   LUISIN Jean Baptiste –BELACHE  AXEL- LEDROUMAGUET Alexis LEROUX Dimitri -

LUFFARELLI Jonathan    PERDRIX Franck (entraineur)

SAMSON Romain - BASUYAU SIimon - BEILLES Michel - GAMBIER Jérôme KAZARINE  Florent

MAISONNEUVE   F. Xavier  -  RENAULT Luc –  PAULIN  C HARLES

A  DIJON

 

Lors de la saison 1996-1997, les Lions de Compiègne disputèrent donc pour la première fois de leur histoire le championnat de France de la Division 2.

Cette promotion accentua encore d’avantage un regain d’intérêt pour le hockey sur glace puisque le nombre de licenciés au HCC connut à cette époque un pic historique avec un total de 217 joueurs.

Pour sa première apparition dans le championnat de France de la division 2, le club de Compiègne, qui jouait dans la poule ouest, eut sept adversaires au total : Garges-lès-Gonesse, Amnéville, Cholet, Le Vésinet, Cergy-Pontoise, Tours et Rennes.  A cette occasion les Lions de Compiègne sont qualifié pour la poule finale en vue la D1

 

Lors de la saison 1997-1998, les Lions de Compiègne évoluèrent donc en Division 2 pour la deuxième fois. Comptant seulement une saison d’expérience à ce niveau, les hockeyeurs de l’Oise poursuivirent leur apprentissage.

L’effectif restait riche avec plus de vingt joueurs dont quelques anciennes gloires comme François Richer ou les défenseurs Emmanuel Hordequin et Eric bref, tout le monde mettait du sien pour tenter de faire progresser le groupe.

Et puis, l’équipe fanion fut perturbée également par les déboires techniques de la patinoire. Du coup, il fallut partir s’entraîner à Amiens Revenus sur leur glace qui leur était laissée que deux fois par semaine, les Lions retrouvèrent malgré tout un public fidèle et chaleureux de près de 400 spectateurs. Un beau noyau dur en somme.

 L’équipe était l’image quasi exacte de la Division 2 avec une moyenne d’âge de 24 ans,..

Pour l’anecdote, on notera que lors de l’année 1998 et pendant deux ans, dans l’ancienne patinoire synthétique non occupée, le HCC créa et développa une section de hockey in line avec l’accord de la municipalité de Compiègne.

 

 

Lors du coup d’envoi de la saison 1998-1999 les Lions de Compiègne évoluèrent donc en Division 2 pour la troisième fois de suite, Sur les maillots apparut cette fois l’emblème du Lion couronné vu de profil avec des fleurs de lys.

Le club poursuivit son parcours avec beaucoup de difficultés et un certain mérite puisque la patinoire avait été fermée près de deux mois à cause de problèmes techniques. le club trouva encore les ressources nécessaires pour mettre tout en œuvre en Division 2, constituant une équipe en majorité de jeunes issus du club dix  juniors au total.

L’objectif prioritaire était le maintien tout en gardant une gestion saine.

Le club comptait bien récolter enfin le fruit du travail accompli Quelques jeunes faisaient déjà parler d’eux comme Sébastien Arris, prêté à Amiens la saison précédente (sacré champion de France cadet),.                                                     

1998 / 1999

 

Mais revenons à la saison 1999-2000 qui ne fut pas un bon souvenir puisque, pour l’équipe senior en Division 2,

La municipalité de Compiègne décida de fermer la patinoire pendant plusieurs mois et de la transformer en piste de sable changeant par la même occasion le fluide refroidissant pour se mettre aux nouvelles norme

En effet, quelques mois auparavant, la veille de jouer un match à domicile contre Amneville, des fuites de fréon apparurent et le directeur de la patinoire interdit de jouer le match. Du coup la FFSG demanda au club de Compiègne de SE retirer de la Division 2 quoi qu’il arrive sur le plan sportif. Ce fut un véritable coup dur puisque, à cause de cette fermeture, le club subira une perte de plus de 100 licenciés.

Après une interruption forcée de cinq mois la patinoire de Mercières étant inutilisable, le HCC est reparti en Division 3. Une reprise effectuée dans un contexte pour le moins difficile, le groupe ayant explosé après une saison calamiteuse. Il a donc fallu reconstruire une équipe

 

C’est également au cours de l’année 2002 que le club de Compiègne vit arriver sur la glace de un jeune hockeyeur, âgé de six ans à peine, qui allait marquer à son tour l’histoire du club. Fabien Kazarine devint en effet quelques années plus tard un cas un peu à part dans l’équipe senior de l’Oise

En fait, le véritable événement local sera un grand tournoi international minime avril 2003,à Compiègne Six équipes participèrent à ce tournoi : Le S.C.R.J Eagles (Suisse), le I.H.C Leuven (Belgique), le N.C.U 15’S (Angleterre),

Le Vikingit (Finlande), Brest (France) et le HCC Compiégnois (France).  Ce fut un tournoi très disputé qui attira un très nombreux public. Les Suisses remporteront la finale devant les Compiégnois aux tirs au but,

 

                   

 

Au cours de l’année 2006, le président du HCC,, prit de nouvelles initiatives pour tenter de faire encore progresser son sport favori. « Suite à la création de la FFHG, autrement dit de la fédération française de hockey autonome, pour pouvoir obtenir des  subventions, Claude Perdrix  créa le Comité Départemental de hockey sur glace de l’Oise ainsi que la Ligue de Hockey de Picardie, dont il sera le Président

Lors des deux saisons sportives suivantes, entre 2006 et 2008, l’équipe senior de Compiègne, continua à évoluer de façon erratique dans le championnat de la Division 3. Les Lions se contenteront d’une discrète quatrième place la première année, mais ils termineront deuxièmes juste derrière la réserve de Rouen lors de la seconde.

On notera que de son côté, le hockey mineur ne fut pas en reste puisque ce fut « l’explosion de Compiègne » qui joua dans la cour des grands.

C’est ainsi que l’équipe poussins et Benjamins se classèrent  en première position (sur sept) dans le championnat de ligue, devant Amiens 1, Dunkerque et Reims 1. Quant à l’équipe des benjamins, elle se classa deuxième (sur sept) du championnat de ligue juste derrière Reims 1 et devant Amiens 1.

    

 

Lors de la saison 2008-2009 pour tenter de faire rugir un peu plus ses Lions dans le championnat de la Division 3. ayant terminé à la quatrième place de la poule nord, le club de Compiègne dut se contenter de disputer (et de remporter) la poule de classement nord-est.

Ce succès permit à la patinoire de Compiègne de se porter candidate et d’organiser le tournoi baptisé « Carré final excellence ». Ce play-down eut lieu le samedi 18 et le dimanche 19 avril 2009. Les LIONS s’imposèrent face aux Coqs de Courbevoie  ils sont sacré Champion de France

Lors de l’assemblée générale du club, qui eut lieu à la fin du mois de juin 2009, un vent de fronde souffla fortement au sein du Hockey Club de Compiègne. Le président, qui fut mis en cause, n’hésita pas à parler de « coup d’état ». en lui demandant  de démissionner pour mauvaise gestion !!!!!

Le président Claude Perdrix programma une assemblée générale extraordinaire le 25 juin 2009 afin d’organiser de nouvelles élections. Il ne se présentera plus et fera remarquer à l’assemblée générale qu’il laissait en caisse à son successeur la modique somme de 86 943 euros

Du coup, un nouveau président du HCC fut élu, en l’occurrence Christophe Tagliapietra, l’ancien joueur de Garges-lès-Gonesse qui avait été formé à Compiègne en tant qu’entraîneur dès son arrivée dans la ville de l’Oise en 1998, qu’il quitta quelque année plus tard.

Cette nouvelle « transfusion sanguine » dopa artificiellement  les Lions avec l’arrivé de David Dostal comme entraineur.

 En 2011 Classé en deuxième position dans la poule nord-est juste derrière Metz, l’équipe senior de Compiègne participa donc aux play-offs et fut sacrée

 

Champion de France de Nationale 3

 

Photo hockey album D3 - Carré Final Tours 2011 - Come Back

 

LES  LIONS ACCEDENT POUR LA DEUXIEME FOIS A LA DIVISION 2

La saison 2012-2013 fut donc la deuxième consécutive en Division 2.  Sauvés de justesse en poule de maintien, les Lions de Compiègne n'avaient plus de danger de relégation dans une Division 2 incomplète, Un partenariat avec les Gothiques, en sommeil depuis deux ans, est désormais relancé.

Durant la saison les Lions, effectuèrent un beau parcours sportif puisqu’ils atteignirent, les demi finale des Play-offs de la Division 2.).

Malheureusement, le rêve des Lions s’arrêta au stade des demi-finales puisque c’est l’équipe de Toulouse qui s’imposa nettement

Résultat de recherche d'images pour

 

Après le défilement de Cinq  Présidents et entraineurs au  cours des années 2010 à 2013, le dernier président en piste donna sa démission.

La secrétaire et la trésorière (Constance Levasseur et Pascale Couzanet, acceptèrent de prendre ensemble la présidence par intérim devant un trou financier de plus 30 000 euros environ. 

Après avoir consulté le comité directeur du club et la municipalité, elles allaient décider son éligibilité. Annonçons que le Hockey Club Compiégnois n’engagera pas l’équipe de Division 2 la saison prochaine en championnat.

Le club se concentrera les années à venir sur le Mineur qui sera peut-être notre Division 2 de demain. »

S’il y avait beaucoup d’interrogations sur le plan sportif, personne n’avait pensé à un problème annexe beaucoup plus sérieux puisqu’au mois de mai 2014 débutèrent des travaux de rénovation de la patinoire de Mercières.

Au cours de l’été 2014, le  nouveau président Pascal Mignon du Hockey Club de Compiègne. Constituât un nouveau comité directeur et à l’embauche d’un nouvel entraineur, Dimitri Bogus

Malheureusement pour la nouvelle équipe, il n’y aura pas de glace de toute la saison et de ce fait, outre le forfait des seniors, tous les matches du hockey mineur se feront à l’extérieur.

Les saisons suivantes sont marquées par des difficultés de glace : Patinoire fermée de Juin 2014 à Avril 2015, puis de Juin 2016 à Octobre 2017 !  Mais avec courage, les joueurs, les entraineurs, les bénévoles tiennent le coup (de matche extérieur & tournoi en déplacement)... et finalement en Octobre 2017.

Enfin la patinoire de Compiègne est de nouveau opérationnelle !

La saison 2017/2018 est donc celle de la reprise du Hockey Club Compiégnois

En un an, le club ete passer de 174  a 90 licenciés, faute de glace, le club doit affréter des cars pour se rendre dans les patinoires de la Somme ou de la région parisienne qui acceptent de leur laisser quelques créneaux horaires. Entraînements en gymnase avec du hockey-balle.

Avec la nouvelle équipe dirigeante, très motivés pour développer le club, pour essayer de le reconstruire, recrute enfant par enfant, ça prend du temps. Aujourd’hui le nombre de licenciés atteint déjà plus de 184 licenciés

La saison 2017/2018 sera celle de la reprise du Hockey Club Compiégnois !

La Division 4 pour son premier match amical contre Argenteuil a rempli la patinoire, sans aucune communication particulière. Il y a un public pour le hockey à Compiègne !

 

 

Au mois d’avril, le HCC organisa un tournoi du hockey mineur. Cent vingt enfants âgés de 10 à 12 ans furent regroupés en huit équipes dont celle d’Elblag en Pologne, ville jumelée avec Compiègne.

 

Les équipes Moustiques, Poussins et Benjamins  du HCC  2016/2017

 

                

 

Pour la réouverture de la patinoire 15 novembre 2017

Le Président du Comite Département de Hockey, Claude Perdrix,  Christian Tellier Conseillé Municipalité de Compiègne Charge des sports d’avoir permis l’investissement d’un  nouveau tableau électronique , l’ancien étant devenu obsolète mis en service en 1988.

                      

                                                 

La saison 2017/2018

Sera la reprise du Hockey Club Compiégnois

                               

Le Président Pascal Mignon et le Comité vont mettre en place une structure qui va  permettre de préparer cette nouvelle saison.

 

Recrutement de plus de 50 jeunes de 4 ans a 10 ans,


L’engagement de 5 équipes en championnat avec des résultats satisfaits, malgré   une prés-saison sans entrainement, ce qui n’empêchera pas l’équipe Minimes  de terminer ex quo avec Rouen 2 , et devant Amiens 2  est ainsi de ce qualifier pour les play off ou ils termineront deuxième;

Pour les autres équipes la saison a été plus difficile pour cause d’un effectif trop faible.

 

U13

U11

 

 

 

 

En ce qui concerne la D4 (trophée Loisir), championnat difficile, mais une très grosse satisfaction de constater qu’a chaque match  la patinoire était  pleine de supporter.

Il remporte le Tournoi de Caen pour la deuxième fois

EQUIPE D4

 

EQUIPE LOISIR DEBUTANT

Au cours de l’Assemblée   Générale de la FFHG   le HCC reçoit le LABEL de formation de l’école de hockey

 

Le HCC a obtenu le label Bronze aux 5 A, décernée par l'Osarc (Office de Sport de l'ARC) pour la saison 2017/2018